02 novembre 2009

Diahrrée verbale

J'ai envie d'écrire. De raconter des trucs.
Quoi, je ne sais pas. Juste de laisser couler les mots et les idées dans un flux et un reflux de pensées et d'émotions, de chier des pensées, des motifs d'émotions, de la parlotte, tout, des sentiments, quelque chose.
J'ai envie de faire des trucs et envie de rien faire du tout. J'ai de la motivation, d'un coup, puis je n'ai plus rien l'instant d'après. Je suis une espèce d'oscilloscope déréglé qui zigzague dans tous les sens, un lunatique errant qui est trop fixé mais qui ne sait pas à quoi.
Je ne sais pas ce que je veux, ce que j'attends, je doute, je questionne, mais je ne cherche pas les réponses, je fuis, je réfléchis, je tourne en rond, je brille, je m'éteins, je ne me suis plus, dans mon être et dans mon âme.

J'ai l'impression d'être un étranger, je ne m'invente plus, je suis sans surprises, j'ai l'impression d'avoir évolué sans moi, sans m'en rendre compte. Je ne sais pas qui je suis, je n'arrive pas à me suivre, ou alors je vais trop loin et mon corps est en décalage avec le temps de mon cerveau.

J'ai peur de moi, du futur, je ne sais pas ce que je vais faire, j'ai peur pour le monde, de tout ce qu'il y a de pourri autour de moi, de ce que j'ai de pourri en moi, de la faiblesse des lueurs dans les ténèbres.

J'ai peur du noir, de la mort, du temps qui passe, qui passe trop vite, des bons moments que l'on rate, des bonnes choses trop vite passées, des séquelles et des traumatismes trop présents et trop facile à se souvenir.

J'ai envie de bouger, de vivre, de ressentir, de crier, de gueuler des mots, de secouer des gens, de bouger tout, d'impulser un mouvement, quelque chose, de faire, de créer, mais pas dans le vide.
J'ai envie de servir à quelque chose, pour quelqu'un, pour plusieurs gens, j'ai envie d'être quelqu'un de bien, de briller qu'on me fasse confiance.

Je veux ressentir, faire l'amour, vivre, embrasser, rire, sourire, pleurer, trembler, me crever, courir, bouger bouger bouger, toujours être en mouvement, un flux, une impulsion, je veux être quelque chose qui donne envie, qui fait bouger, qui motive, un électron, surexcité et qui excite, qui fait bouger, qui mue, qui transmue, qui électrise, qui fait naître.

Je veux m'enivrer de la vie, ressentir la vie par tout, partout, tout le temps, tant que j'en ai le temps, arrêter de penser, parfois, juste ressentir, dans l'instant, penser pour le futur, penser aux autres, être là, être dans le monde, m'intégrer, survoler, être.

Je suis un chaudron, un creuset de pensées, d'émotions, et je suis renfermé, cloîtré, dans moi, je veux hurler, m'exprimer, mais je ne sais pas quoi crier, comment hurler, comment communiquer, transmettre.

Je veux je veux je veux, je ressens, je sens, je flue et je reflue, je suis la caresse d'une vague sur une plage, le reflet de la lune dans l'eau, mais je veux être la plage, être la lune, être la lune et son reflet.

Je ne sais pas ce que je dis. Je crois que je suis fou. Je bouillonne, j'éructe, je vomis des pensées, des mots, des émotions, je je je je
Ca explose, ça veut sortir. Je crache ma gouaille comme je peux. Ca sort.
Ca fait du bien.

C'est vraiment n'importe quoi.

Pourquoi s'exprimer de façon intelligible?

Posté par Grinder à 22:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Diahrrée verbale

    Moi je kiff^^

    Posté par Hasufel, 22 novembre 2009 à 15:57 | | Répondre
Nouveau commentaire